Citroën 2CV Sahara 4×4 de 1961 : 11000 kilomètres d’origine

Citroën 2CV Sahara 4×4 de 1961 : 11000 kilomètres d'origineCette Citroën 2CV Sahara 4×4 de 1961 est la 74ème fabriquée sur un total de 694 voitures produites entre 1961 et 1967 et aurait un peu plus de 11000 kilomètres d’origine. Un kilométrage exceptionnel pour un véhicule aussi rare et qui n’a connu qu’une seule famille. Cette 2CV Sahara sera vendue aux enchères par Artcurial le 6 février prochain à Rétromobile avec une estimation de 60000 à 90000 euros.

 

Citroën 2CV Sahara 4×4 de 1961 : 11000 kilomètres d'origineRemisée au sec depuis les années 70, elle est recouverte d’une épaisse couche de poussière sous laquelle la peinture est d’origine et dans un état annoncé correct. Ce qui est visible de la carrosserie parait en très bon état et évidemment totalement d’origine. De plus, il n’y a aucune corrosion sur les soubassements ou le châssis et cette voiture ne semble vraiment pas avoir été martyrisée.

 

Citroën 2CV Sahara 4×4 de 1961 : 11000 kilomètres d'origineL’intérieur est dans un état incroyable, avec des sièges en tissu bayadère bleus qui paraissent comme neufs, la poussière mise à part. Là aussi aucune transformation ne semble avoir été apportée.

 

Citroën 2CV Sahara 4×4 de 1961 : 11000 kilomètres d'origineLe moteur avant (n° 05100197), avec son filtre à air spécifique, sur lequel seul un filtre à essence a été ajouté. Mécaniquement, les freins sont annoncés comme bloqués (ils seront débloqués d’ici la vente) et on peut supposer que la plupart des joints sont secs.

 

Citroën 2CV Sahara 4×4 de 1961 : 11000 kilomètres d'origineLe moteur arrière (n° 05100152) avec lui aussi le filtre à air d’origine et un filtre à essence rajouté. A noter l’attache crochet, montée dès l’achat de la voiture par le premier propriétaire.

Amateurs de 2CV Sahara, cassez votre tirelire, car celle-ci risque bien d’atteindre des sommets ! A nettoyer et à redémarrer soigneusement après un si long stockage, il est par contre interdit de restaurer quoi que ce soit sur cette voiture sous peine de détruire tout son cachet !

 

Ceci peut vous intéresser :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*